Une radiographie des start-up européennes est présentée à Berlin ce matin. Ce premier European start-up Monitor compare notamment la féminisation des «jeunes pousses» à travers les états membres. La Belgique fait pâle figure.

Sourced through Scoop.it from: snip.ly

L’initiative de l’association allemande des start-up, et avec la participation active de son homologue belge Startups.be, a sondé plus de 2.300 start-up dans les 28 états membres et Israël, avec une analyse plus poussée dans 13 d’entre eux.

 

Cette étude  se penche notamment sur la part de femmes parmi les fondateurs de start-up et il apparait notre pays apparaît comme l’un des plus machos avec une  part de fondatrices européennes n’est que de 13,7 %, ce qui est en dessous de la moyenne européennes de 14,7%. Ceci serait essentiellement lié au caractère très technologique des startups, filières n’ayant que peu d’intérêt chez les filles.

 

Plus d’info:  http://snip.ly/y97pl

Lien de l’étude:  http://europeanstartupmonitor.com/fileadmin/presse/download/esm_2015.pdf